K
ey
Surfing

Sur la vague du développement durable...       

     


Accueil

Energie éolienne

Biocarburants

Zébus contre 4x4

Contactez-nous

 

Energie éolienne

Il y a quelques années, j'ai me suis rendu par le train de Cologne à Bâle; une petite promenade ferroviaire de 300km à travers la splendide campagne allemande et plus particulièrement le long du Rhin romantique. Comme vous pouvez vous en douter, je n'ai pas vu la Lorelei, mais à titre de compensation j'ai vu un grand nombre d'éoliennes. A ma grande déception, aucune éolienne ne tournait. Des centaines d'éoliennes et pas le moindre watt d'électricité... Cela signifie que l'électricité qui alimentait les caténaires provenait probablement d'une sinistre centrale au charbon. Voici la triste réalité des éoliennes: elle ne produisent de l'électricité qu'une partie du temps et pas forcément au moment où on a le plus besoin. Lorsqu'il y a une panne de vent, les centrales au charbon doivent prendre le relai. Le résultat, c'est que les allemands, bien que leaders dans le domaine de l'éolien, produisent plus de CO2 par habitant que les autres européens.

Il serait imprudent d'en conclure que l'éolien est sans avenir. La réalité, c'est qu'en l'état actuel de la technologie, l'éolien ne permet pas de réduire de manière sensible les émissions de CO2. Comme c'est le cas pour la plupart des sources d'énergies renouvelables, la priorité est d'investir dans la R&D afin de développer des nouvelles technologies vraiment efficace tant d'un point de vue environnemental qu'économique.

Quand on y pense, les éoliennes que nous construisons actuellement ne sont jamais que des versions améliorées des moulins à vent de nos ancêtres. Si l'éolien devient un jour une source d'énergie conséquente, je suis convaincu que ce sera en utilisant une technologie novatrice complètement différente de ce qui est utilisé en pure perte à l'heure actuelle. Ce n'est pas en améliorant la bougie qu'Edison a inventé l'ampoule électrique...

En fait, l'entreprise italienne KiteGen s'engage dans cette direction. Ils ont décidé de complètement oublier la technologie des moulins à vent. Ils étudient la possibilité d'utiliser des cerfs-volants à 800 mètres d'altitude pour entrainer un carrousel. A cette altitude, les vents sont plus puissants et plus constants qu'au niveau du plancher des vaches.

D'après KiteGen, il serait possible de construire un carrousel produisant plusieurs Gigawatt, autrement dit une puissance comparable à celle produite par une centrale nucléaire. Un carrousel de 1Gigawatt aurait une emprise au sol de seulement 8km². (A titre de comparaison, il faudrait 2 ou 3000 éoliennes "traditionnelles" réparties sur une superficie de 300km² pour produire une puissance équivalente). Le coût de production serait dérisoire: de l'ordre de 10 à 15€/MWh. Ce coût de production est tellement dérisoire, que la technologie développée par KiteGen serait rentable et n'aurait pas besoin d'être subventionnée avec l'argent du contribuable. (Ce serait une grande première dans le secteur des énergies renouvelables!). En fait, la technologie KiteGen est tellement bon marché qu'elle pourrait même pousser les centrales nucléaires à la faillite!

 

 

Autres articles sur les énergies renouvelables

 
     

 

 

    Accueil    Webmasters    Informatique et télécommunications    Photographie microstock    Développement durable    Contactez-nous   
Politique de confidentialité   Conditions générales

 
 
ADVERTISEMENT
 WorldSIM.com: Recieve international calls for free in over 65 countries. Reduce bills by 95 percent.

Copyright © 2008-2014 http://www.keysurfing.com  Tous droits réservés